Acheter le n° 126 en PDF

Acheter VVMAC THÉMATIQUES
8 NOUVEAUX NUMÉROS
Uniquement en PDF
Disponible à l'unité,
en pack de 3 ou de 8

Offrez un abonnement en cadeau

 

 

 
 
 
   
 
 

 

• macOS 12 Sierra est arrivé !
• Découvrez les joies du bricolage informatique avec votre Mac et un Raspberry Pi 3.
• Retour de vacances avec un plein de vidéos? C’est le temps du montage!
• La rentrée universitaire, c’est pour bientôt. On s’y prépare!
• Prises en main : DevonThink To Go 2, PDF Expert 2 Mac, Nebo 1, Pixelmator 3.5.


 

 

Vous et Votre Mac #126
Dans les kiosques depuis
le 23 septembre 2016

 

 

Feuilletez l'aperçu du magazine



 

Découvrez le sommaire détaillé du magazine

Consulter le sommaire détaillé



À PROPOS DE…

Apple n’a presque jamais payé d’impôt en Irlande, depuis plus de 20 ans… Je n’ai aucune compétence à juger si c’était légal ou si l’optimisation fiscale est allée trop loin. C’est complexe à appréhender; je ne suis pas apte à prendre position en la matière.Je peux néanmoins juger que, sur le plan de «ma» moralité et de la société en général, c’est une faute majeure pour une entreprise qui n’hésite pas à donner régulièrement ses leçons de défense de la vie privée, de respect des différences, de réduction de l’impact environnemental, et des efforts à faire (semble-t-il souvent vains) pour améliorer conditions de travail chez ses «partenaires».
Ce que j’ai trouvé sidérant, c’est cette Lettre ouverte à la communauté Apple européenne, de Tim Cook.
Qu’est-ce que nous avons, nous, à faire là-dedans? Il y a quelque chose d’indécent à nous prendre à témoin – et jouer le chantage – de l’optimisation fiscale délirante menée depuis toutes ces années.
Je ne suis pas un fidèle décervelé censé pleurer sur les malheurs que l’Europe fait à «la secte».Je suis un CLIENT. J’ai toujours acheté mes Mac, mes iPhone et iPad plein pot, sans cadeau d’Apple – et payer mes impôts sans tour de passe-passe. Nous sommes tous des clients – pas aussi crétins qu’Apple semble le croire – même s’il y a bien quelques cinglés à faire la queue devant les Apple Store, une semaine avant le lancement d’un iPhone. Nous aimons les produits que conçoit Apple, et c’est tout.
À quoi sert donc tout cet argent qu’Apple garde dans ses banques, loin des impôts de nos contrées, et hors de portée de l’administration fiscale des États-Unis ? Sert-il à financer la Recherche & développement? Je ne le crois pas du tout! Où sont les produits «fantastiques» dont nous baratine Apple depuis des années? Où sont des Mac vraiment nouveaux? Le design de l’iMac aluminium date de 2007 – il n’a fait que maigrir au fil des années. Celui du Mac mini remonte à 2010… Même les portables, joyaux de la couronne, ne changent pas vraiment – sinon d’être toujours plus fins et dépouillés de ports. Fondamentalement, l’iPhone est toujours l’iPhone. Un grand écran n’est pas une révolution. Pas plus que ne le sera l’écran OLED du modèle de 2017 ou 2018. En un an et demi, nous n’avons eu de vrais nouveaux produits qu’une montre et un crayon! J’aimerais bien renouveler mon Mac mini qui date de 2011. J’attends d’Apple qu’elle investisse les bénéfices de nos achats et de notre fidélité dans de réels nouveaux produits révolutionnaires. Mais pour cela, il faudrait sans doute passer moins de temps à optimiser les finances et plus à «penser différemment». Think different! Bernard Le Du