Vous et Votre Mac #167

   
 
 
 

 

 
 





Vous et Votre Mac #147

ACTUALITÉS
Les nouveaux MacBook pro 13“ et 15“ 2018.
• Résultats records d’Apple.
• Séquence nostalgie : Classic Finder.
• PAO pro : Affinity Publisher, c’est pour bientôt !
• Sonos et Airplay 2.

TRUCS, ASTUCES & SOLUTIONS
• Réparer les anomalies dans les fichiers audio. • Trouvaille Cirrus : un outil pour l’iCloud Drive. • Pages : travailler les pages en double, face à face.
• VirtualDJ : enregistrer une compilation. • Aperçu : créer des icônes personnalisées. • Système : bien utiliser l’« app switcher ».
• Automator : comment renommer les photos et ajoutant un compteur. • Spotlight : conversions rapides entre les systèmes de mesure anglais et métrique. • Trouvaille MusicBrainz Picard : les métadonnées de toutes les musiques. • Time Machine : restaurer son Mac avec une sauvegarde.
• Mail Apple : retrouver les messages non lus. • Apple Watch : levez-vous dès la première alarme ! • iCloud : quelques petites fonctions discrètes qui rendent son utilisation plus aisée.
• Pages iOS : du texte au discours. • Readdle Documents s’offre le transfert des documents en Wifi. • Trouvaille MacXVideo : un convertisseur et éditeur vidéo gratuit. • Créer un modèle de document depuis le Finder.

Apple HomePod, de la musique avant tout !
Les enceintes connectées « intelligentes » sont partout… et Apple a décidé, avec un temps de retard, de participer à la bataille. Le lancement du HomePod a été difficile, mais Henri Dominique Rapin n’a pas attendu pour l’acheter. Voici le récit de sa découverte et son premier retour d’expérience pratique.

Premiers pas avec Automator
Non, Apple n’abandonne pas l’automatisation « grand public ». Il n’y a donc pas de raison de ne pas découvrir le bon génie Automator pour Mac ! Mine de rien, c’est un puissant outil et vraiment simple à maîtriser. Nul besoin de connaître un langage spécifique pour parvenir à concevoir ses propres petits programmes. Essayez !

Redécouvrez le Dock !
Le Dock est un des « piliers » de l’interface de macOS, présent depuis la toute première version d’OS X. Certes, on peut le masquer, mais en pratique il est très difficile de s’en passer ! Pour tirer un réel bénéfice du Dock au quotidien, il faut en connaître le fonctionnement, éventuellement l’adapter un peu à ses besoins. Et si cela ne suffit pas, il existe des utilitaires qui peuvent en démultiplier l’intérêt ou le remplacer pour proposer plus de fonctions ! Tour d’horizon de l’usage du Dock et de sa personnalisation.

PRATIQUES EXPRESS
iOS : Avec Fichiers, organiser et travailler depuis une plateforme centrale avec ses documents stockés sur des clouds.
macOS : Définir quelle application s’ouvre avec quels fichiers ou quelles fonctions.
Time Machine / AutoSave & Versions : Restaurer des fichiers voire un Mac complet.
Hit Film Express : Faire ses premiers pas avec cette application de montage vidéo professionnelle mais gratuite.
Numbers Mac : Maîtriser le filtrage des données dans les tableaux.
Pages Mac : Bien exploiter la fonction des zones de texte liées.
CheatSheet : Dévoiler tous les raccourcis clavier dans toutes les applications Mac.
Polarr Photo Editor : Découvrir les charmes de la bichromie.
• Photos Mac : Faire le ménage dans sa (ses) photothèque(s).

SÉLECTIONS, NOUVELLES APPS & MISES À JOUR
8 gestionnaires de mots de passe et de quelques autres secrets…
La sécurité est-elle bien prise en compte ? Gratuité, licence perpétuelle ou abonnement ? Mon navigateur web bénéficie-t-il d’une extension spécifique ? Vais-je pouvoir importer mes identifiants et notes de mon ancien utilitaire ou de mon navigateur ? L’interface, l’ergonomie et la facilité de prise en main peuvent avoir leur importance… Choisir un gestionnaire de mots de passe, de données personnelles et de documents sensibles n’est pas évident.?Petit coup de main !

10 navigateurs iOS en alternative à Safari Mobile
Aujourd’hui, Internet est beaucoup plus visité depuis un mobile que depuis un ordinateur de bureau. Bien que Safari mobile soit livré en standard et que le moteur WebKit soit imposé à tous les développeurs qui se piquent de concevoir un navigateur alternatif, il y a une offre pléthorique. C’est au niveau de l’interface utilisateur, des options et des services intégrés que se fait la différence.

Kiwi Suite for Gmail (application native Mac d’accès aux services Google).
• Avira Security for Mac (antimalwares, VPN…).






 

Edito du numéro

Au cœur de l’été, je me suis résolu à remplacer mon vieux Mac mini de 2011, qui ne peut recevoir Mojave sans « bidouille », par… un Mac mini de 2014. Je l’ai acheté sur le Refurb, avec 8 Go de mémoire. Son disque à plateau de 1To sera échangé pour un SSD (et il sera recyclé dans un petit boîtier USB 3 externe performant).
Pourquoi ai-je cédé malgré les rumeurs récurrentes d’un nouveau « petit ordinateur » Apple avant l’an prochain ? D’abord, rien n’est moins sûr, même si Apple déclare de temps à son « amour » pour le mini, nous avons été déjà douchés à plusieurs reprises. Ensuite, j’ai pensé que si ce futur Mac mini sort un jour, il sera sans doute super-minimaliste, avec pour tout connecteur un (ou deux) port Thunderbold. Ce qui m’obligerait à racheter de nombreux éléments périphériques, ou à investir dans un dock et/ou des adaptateurs aussi. Bref, comme je ne pense pas que cet hypothétique Mac soit vendu à 500 euros, l’investissement que j’ai fait qui se maintient sous les 900 euros tout compris m’apparaît judicieux. Je n’ai rien à changer, juste à cloner mon disque actuel pour repartir sans autre format de procès.
Je vais pouvoir me mettre à jour vers Mojave et bénéficier de quelques petites technologies Apple, non essentielles mais de confort, dont je suis privé depuis longtemps sur le modèle de 2011… « Ah oui, mais pour combien de temps ? » diront les sceptiques. Eh bien, je ne sais pas. Je ne pense toutefois pas, qu’en 2019, avec le successeur de macOS 10.14 Mojave, Apple saute d’un coup à la case 2016 voire 2018, faisant l’impasse sur tous les modèles sortis de 2012 à 2014. Ce qui me donne une perspective d’au moins deux ans – et peut-être plus, même si alors, une fois encore certaines technologies et services ne seront sans doute pas supportés par mon nouveau Mac mini.
Je vous raconte cela parce que je sais, par vos courriers, que beaucoup d’entre vous, qui apprécient le Mac mini, se tâtent et sont prêts à acheter un modèle 2014. Je ne vous dis pas : « Allez-y, faites-le ! ». Je vous donne simplement mon exemple, et les éléments de réflexion qui m’ont conduit à cet achat. À vous, comme toujours, de faire le bon choix, c’est–à–dire le choix qui vous conviendra, entre désir du toujours mieux demain et efficacité pratique aujourd’hui. Bernard Le Du