Vous et Votre Mac #167

   
 
 
 

 

 
 


Vous et Votre Mac #19

BOITE À OUTILS
Nos astuces et conseils pour mieux utiliser votre Mac
et Mac OS X. Des livres à lire et des sites à visiter.
Des petits logiciels à découvrir !

ACTUS MAC
•Nouveaux iPod !Apple lance iTunes 7 et transforme toute sa gamme de baladeurs sans toutefois proposer des véritables nouveaux designs. L’iPod Vidéo et l’iPhone se font désirer.

•Acrobat 8, le roi du PDF.
•Skype 2 : vidéo et communications gratuites.
•Tout Diagonal en UB.
•CrossOver promet Windows… sans Windows.
•Adobe sort une Beta 4 de Photoshop LightRoom.
•Antidote RX, un maître de la langue.
•Aperture 1.5 répond point à point !
•Quark : production toute.

PRISES EN MAIN
•iTunes 7.0.1
•PicturePopPro 2
•Mind Manager 6
•PDF Shrink 4.0.2
•Kinomac 1.2.2
•Disc Cover 1.1
•Photo Complete 1.1
•Téléphone Sony Ericsson K800i 040 DiVX 6.5
•Scanner IRISCard Pro 044 PhotoStudio
•Le Petit Robert 2007

DOSSIER
Quel Mac allez-vous acheter ?

Depuis la sortie des Mac Intel, la gamme Apple évolue à vive allure. Mac Mini, iMac, Mac Pro, MacBook ou MacBook Pro : quel Mac sera votre prochain Mac ? Petit guide pour vous aider à faire un bon choix.

SOLUTIONS
Pulp Motion : mettez en scène vos photos de vacances dans des diaporamas étonnants.
•Réunissez vos amis ou vos collègues dans des « groupes .Mac ».
MailFactory : créez facilement de belles enveloppes.
LiquidCD et Burn : gravez des CD et DVD gratis !
Les secrets de Mac OS X  : tout, tout, vous saurez tout sur les fichiers logs.
Intaglio  : de belles étiquettes pour vos conserves.
AppZapper, CleanApp, Yang : trois utilitaires pour mieux désinstaller vos logiciels ?
•Astuces iPhoto.
Les secrets de Mac OS X  : les extensions des noms de fichiers… À quoi ça sert ? Comment ça marche ?
SIP : appelez gratuitement de partout dans le monde.
SeaShore : concevez un carton d’invitation.
Mail : signez vos messages électroniques avec style.
•Sony Ericsson K750i et K800i : Mac et téléphones, la photo c’est facile !





 

Edito du numéro

Il faut réinventer l’Apple Expo!
Pour beaucoup de visiteurs et d’observateurs, l’Apple Expo 2006 n’aura pas été un grand cru. Alors même qu’Apple vend à nouveau des Mac comme aux meilleurs jours et que les iPod envahissent le monde, la fréquentation du salon a été cotée à la baisse. Apple, qui est propriétaire de la marque, n’a rien fait pour la dynamiser cette année. Il y a quatre ans de cela, l’Apple Expo Paris s’est rêvée en «grand salon européen», mais la sauce n’a pas pris et le rêve s’est évanoui. L’Europe n’est pas les États-Unis. Différences culturelles, barrière des langages et absence «d’esprit européen»... il fallait s’y attendre. Nous n’avons pas l’habitude d’aller visiter des salons à Londres, Cologne ou Amsterdam ; les Allemands, Hollandais et Anglais n’ont aucune raison de venir à l’Apple Expo Paris. Ils ont développé leur Mac Expo ou MacLive Expo (qui se tiendra à Munich) locales auxquelles Apple donne en toute logique l’importance qu’elles méritent pour être au plus près de ses clients. Faut-il pour autant prédire la fin du salon parisien ? Je ne le pense pas du tout. Paris aura déplacé cette année encore quelque 50000 visiteurs, ce qui est bien davantage que Londres (un peu plus de 32000 en 2005), alors que le marché anglais est aujourd’hui le numéro 1 européen, en pleine phase de dynamique ascendante. La France reste pour Apple un grand pays et une exposition à Paris à destination du public français (et accessoirement des utilisateurs italiens et espagnols) se justifie donc pleinement. Mais il est vrai que sans keynote de Steve Jobs et en l’absence d’annonces matérielles ou logicielles « excitantes », il est plus difficile d’attirer les foules à la Porte de Versailles. Difficile, mais pas impossible... L’Apple Expo Paris a ce qu’il faut pour rester un grand salon Apple, et peut-être même le plus grand d’Europe. Sur d’autres bases, en étant plus réaliste. Ainsi, cinq jours, c’est trop long! Un jour de moins serait parfait. Ensuite, le hall est mal organisé, avec le stand Apple à mi-chemin, au delà duquel un bon tiers des visiteurs ne vont jamais au grand dam de nombreux exposants. Enfin, pourquoi des acteurs du monde Mac délaissent-ils la Porte de Versailles pour tenir «salon» dans leurs propres locaux? Une seule raison: l’Apple Expo est une des manifestations les plus chères de Paris sans que cela ne se justifie, cette année moins que les autres. Bref, une réflexion s’impose sur l’avenir de l’Apple Expo. Réflexion à laquelle, si on le lui propose, VVMac est prêt à participer.
Bernard Le Du (bledu@vvmac.com)